Un écho dans la presse fait réagir Monsieur Le Maire de La Capelle les Boulogne !!

Paru suite au magnifique spectacle du concours international d'Hardelot, Bernard Grare Maire de La Commune de La Capelle répond au Président du club

des fissures dans les murs de l'école et nouveau report de nos travaux.  

 

De : - LE MAIRE [mailto:Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.]
Envoyé : mercredi 22 avril 2015 10:49
À : eeb62
Objet : Plateau du club hippique
Hardelot 002

Monsieur le Président,
Suite à l'article de ce lundi 20 avril dans la voix du Nord, vous me comparez à un autre maire, dont vous le savez très bien , je n'arrive pas à la cheville. Ce Maire, lors des aides accordées par l'état pour la réalisation de grands évènements hippiques nationaux ainsi que monsieur le maire du Touquet ,m'ont à cette époque répondu par la négative lorsque je prétendais obtenir une toute petite part du gâteau.
Parlons sérieusement des difficultés rencontrées par notre commune comme toutes les communes d'ailleurs par la perte importante de subventions. J'ai passé pas mal de temps pour aller à la recherche de subventions afin de rénover le plateau du club hippique.

Cependant je me trouve devant des choix douloureux qui me tombent en ce début d'année.
En effet , il y a un mois des fissures importantes sont apparues à l'école des poètes dans une classe et dans la salle d'évolution. Résultat, il faut refaire complètement la toiture et les fissures du mur: c'est la priorité absolue. Deuxième grosse difficulté: le mur de l'ancien presbytère qui jouxte le crédit agricole se fissure et la toiture s'affaisse. Faut-il attendre qu'il s'écroule sur le trottoir qui longe l'avenue principale? Des devis sont en cours.
Ainsi lors du dernier conseil municipal, le conseil a donné la priorité aux travaux qui touche l'école, puis le mur de l'ancien presbytère et ensuite le plateau du club hippique en espérant naturellement que toutes les aides promises soient respectées.
Voilà Monsieur Leleu, qu'elles sont les priorités car j'essaie de ne pas rajouter de difficultés aux capellois en n'augmentant pas les impôts, mais jusqu'à quand?
Bonne journée.

Vous n'avez pas la permission d'afficher ou de poster des commentaires.